La journée commencera de manière encore un peu plus rock que ces derniers jours, et ça se résume en 3 mots : douche, extérieur, et “eau froide” (oui, le dernier compte pour 1). Ceux qui connaissent Caro savent à quel point elle déteste le froid, c’est donc moi qui m’y colle… bah je crois que je me suis jamais douché aussi vite en fait !

Une fois propre et après avoir déjeuné/écrit pour le blog/répondu aux commentaires, on prendra titine en direction du nord, et plus précisément de Cape Reinga, le point (presque) le plus au nord du pays. Beaucoup de sérénité se dégage de ce lieu, qui est sacré pour les maoris. En effet, ils le considèrent comme le “point de passage des morts vers le monde d’en dessous”. Pas déçus de la visite, le détour en valait la peine.

A noter que nous avons du revoir notre itinéraire qui prévoyait un passage par la Ninety miles beach road, qui en fait s’est révélée être la plage. Accessible en voiture ne veut malheureusement pas dire praticable, on ne préfère pas prendre de risque avec Corolette (les photos de voitures enlisées et noyées nous découragent rapidement).

La redescente (on ne va d’ailleurs plus aller que vers le sud ou presque à partir de maintenant et jusqu’à l’avant veille du départ) commencera par Te Paki Giant Sand Dunes : des dunes de sables absolument vertigineuses. On n’a pas l’occasion de comparer avec la dune du Pilat, mais c’est assez ouf. Caro montera un peu avant de s’arrêter (pour admirer le paysage), et moi j’irai en faire de même, mais “en haut” … sauf qu’en fait, il n’y a pas de haut, 3km nous séparent de l’océan, et ce sont 3km de dunes … :/

DSC00879

On reprend la route en direction de Kaitaia où l’on fera une pause bien méritée. Au menu, salade césar & pizza végé au Gecko Café. Rien à dire, si ce n’est que c’était top !

On continuera vers Opononi, cherchant à passer voir les Koutu Boulders, mais on manque de temps car entre les 10 millions de virages déjà passés aujourd’hui, et les 10km de chemins que l’on a empruntés avec titine, on se dit que si l’on veut voir la suite de jour, il faut couper certaines choses. 

On enchaine directement avec un petit point de vue juste à la sortie d’Omapere :

DSC00899

La prochaine étape se trouve être l’un des plus gros arbres au monde : le Tane Mahuta : une cinquantaine de mètres de haut, mais une quinzaine de diamètre, et un age de plus de 1200 ans. C’est assez impressionnant et génial de voir ça à seulement 2 minutes de la route ! La Waipua Forest - que nous sommes en train de traverser - nous réserve d’autres surprises, notamment les “Four Sisters”, 4 arbres de la même espèce que le précédent “collés”.

Ça y est, on a tout vu, et de jour en plus ! Il est temps de rentrer à la ferme rencontrer notre hôte du jour : Sara, qui nous reçoit comme des rois. Un bon repas, une bière, des fruits locaux & inconnus pour nous et une démonstration de fabrication muesli maison, tout ça en tapant un bon brin de causette, c’était juste super. Sara se définit comme notre “maman néo-zélandaise”, elle a pour but de nous nourrir ! Elle nous invite d’ailleurs demain matin à découvrir les activités de la ferme avant notre départ. 

Les nounous à la ferme, c’est pour le prochain épisode !

Itinéraire du jour :